16 octobre — Ste Marguerite-Marie Alacoque

Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes



Marguerite-Marie contemplant le Sacré-Coeur

Corrado Giaquinto (Molfetta, 1703 - Naples, 1766)

Huile sur toile, 171 x 123 cm, 1765

Collection privée


Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens (Ep 1, 11-14)

Frères, dans le Christ, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé : il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire, nous qui avons d’avance espéré dans le Christ. En lui, vous aussi, après avoir écouté la parole de vérité, l’Évangile de votre salut, et après y avoir cru, vous avez reçu la marque de l’Esprit Saint. Et l’Esprit promis par Dieu est une première avance sur notre héritage, en vue de la rédemption que nous obtiendrons, à la louange de sa gloire.


Méditation

C’est en 1675 que Marguerite-Marie eut ses premières révélations christiques au Couvent de la Visitation de Paray-le-Monial. Ainsi, en juin, le Christ lui montre son Coeur et lui déclare : « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes, […] jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart qu'ingratitude ». Ces apparitions lui valurent bien des déconvenues avec ses propres soeurs au sein du couvent. La jalousie domine toujours… Heureusement, elle eut la chance de rencontrer le Père Claude La Colombière qui fut son confident, puis son biographe et contribua à la diffusion de la dévotion au Sacré-Coeur. Pour beaucoup, aujourd’hui encore, cette dévotion est vue comme vieillotte et teintée de politique nationaliste. Dépassons ses a priori et découvrons ce que Jésus a voulu lui-même nous révéler de son amour. Ainsi, le Christ fera une grande révélation à sa petite religieuse. Et l’on reconnaîtra alors les fruits spirituels de cette dévotion en 12 promesses :

  1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires à leur état.

  2. Je mettrai la paix dans leur famille.

  3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.

  4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.

  5. Je répandrai d'abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.

  6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l'océan infini de la miséricorde.

  7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.

  8. Les âmes ferventes s'élèveront à une grande perfection.

  9. Je bénirai moi-même les maisons où l'image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée.

  10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.

  11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, où il ne sera jamais effacé.

  12. Je te promets, dans l'excès de la miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu'ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir leurs Sacrements, et que mon divin Cœur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure.

Puissions-nous redécouvrir la beauté de cette dévotion, ne serait-ce qu’en lisant les oeuvres du Père La Colombière.