top of page

Mardi, 6e semaine du T.O. (Année impaire)

Pendant quarante jours…



L'Arche de Noé

Edward Hicks (Attleboro, 1780 - Newtown, 1849)

Huile sur toile, 66 x 76 cm, 1846

Philadelphia Museum of Art, Philadelphia (U.S.A.)


Lecture du livre de la Genèse (Gn 6, 5-8 ; 7, 1-5.10)

Le Seigneur vit que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre, et que toutes les pensées de son cœur se portaient uniquement vers le mal à longueur de journée. Le Seigneur se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre ; il s’irrita en son cœur et il dit : « Je vais effacer de la surface du sol les hommes que j’ai créés – et non seulement les hommes mais aussi les bestiaux, les bestioles et les oiseaux du ciel – car je me repens de les avoir faits. » Mais Noé trouva grâce aux yeux du Seigneur. Le Seigneur dit à Noé : « Entre dans l’arche, toi et toute ta famille, car j’ai vu qu’au sein de cette génération, devant moi, tu es juste. De tous les animaux purs, tu prendras sept mâles et sept femelles ; des animaux qui ne sont pas purs, tu en prendras deux, un mâle et une femelle ; et de même des oiseaux du ciel, sept mâles et sept femelles, pour que leur race continue à vivre à la surface de la terre. Encore sept jours, en effet, et je vais faire tomber la pluie sur la terre, pendant quarante jours et quarante nuits ; j’effacerai de la surface du sol tous les êtres que j’ai faits. » Noé fit tout ce que le Seigneur lui avait ordonné. Sept jours plus tard, les eaux du déluge étaient sur la terre.


Méditation

Même si Dieu est en colère contre les hommes, il ne l’est pas contre toute sa création, puisqu’il sauvera les animaux, mais aussi les hommes avec la famille de Noé. Comme s’Il voulait recommencer à zéro avec de bons éléments… une sorte de « reset ». Et ce, grâce à l’intercession de Noé : c'est bien lui qui « négocie » avec Dieu pour éviter une destruction totale. Noé ne fait pas que penser à lui et sa famille, mais il intercède pour le monde entier et fait « plier » le Créateur. N’est-ce pas une belle illustration de ce qu’est la communion des saints : prier pour les autres et pour que le monde trouve la paix ? Remarquons aussi que Dieu va faire pleuvoir pendant quarante jours et quarante nuits. Quarante signifie un très grand nombre, comme les quarante ans au désert, les quarante jours de jeûne du Christ, etc. À la veille du Carême, dont le mot signifie en latin (quadragesima) quarantième, nous allons nous-mêmes entrer dans l’Arche, notre refuge. Refuge de la prière, de la solitude, et laisser la pluie tomber, certains que Dieu nous protègera jusqu’à la renaissance attendue. Quarante jours pour laisser cette pluie de grâces laver notre péché, quarante jours pour laisser Dieu effacer notre mal et le transformer en grâces. Faisons, à l'instar de Noé, ce que Dieu nous a demandé : préparons-nous à vivre ce temps quadragésimal comme une purification, avec ceux qui nous entourent et avec qui nous prions (hommes et… animaux) avant de sortir à la lumière naissante dans quarante jours.

bottom of page