Samedi, 22e semaine du T.O. — année impaire

Le Fils de l’homme est maître du sabbat



Les épis arrachés le jour du sabbat

Ludolphe le Chartreux (Strasbourg, vers 1300 - Strasbourg, 1378)

Enluminure extraite de « La vie du Christ », 35,5 x 25,5 cm, 1506, folio 260v, Lyon BM 5125

Bibliothèque Municipale, Lyon (France)


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 6, 1-5)

Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs ; ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains. Quelques pharisiens dirent alors : « Pourquoi faites-vous ce qui n’est pas permis le jour du sabbat ? » Jésus leur répondit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David un jour qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ? Il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l’offrande, en mangea et en donna à ceux qui l’accompagnaient, alors que les prêtres seulement ont le droit d’en manger. » Il leur disait encore : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »


Méditation

La faim n’est pas toujours et uniquement celle de la nourriture.

L’homme a faim de justice, d’amour, d’amitié, de confiance, de paix, de réconfort, de dignité, d’échanges, de prière, de Dieu …

Une fois que sa faim rencontre vraiment de quoi se nourrir personne ne peut lui reprocher d’en prendre et d’en manger. Mais ce qui est difficile c’est à la fois de reconnaître cette faim ainsi que cette nourriture. Une reconnaissance juste et saine des deux suspend certains interdits. Un interdit suspendu par le mouvement même de la vie devient source de mort si l’homme y tient comme à une vérité absolue. La suspension de la Loi a sa propre loi, elle n’est pas destruction de cette Loi mais reconstruction enrichie par des visages et une histoire…


Prière de Mère Thérèsa


Seigneur, quand j'ai faim, donne-moi quelqu'un qui a besoin de nourriture,

quand j'ai soif, donne-moi quelqu'un qui a besoin d'une boisson,

quand j'ai froid, donne-moi quelqu'un à réchauffer,

quand j'ai une contrariété, offre-moi quelqu'un à consoler,

quand ma croix devient pesante, fais-moi partager la croix d'un autre,

quand je suis pauvre, guide-moi vers quelqu'un dans le besoin,

quand je n'ai pas le temps, donne-moi quelqu'un que je puisse aider pour quelques instants,

quand je suis humiliée, fais que j'ai quelqu'un à louer,

quand je suis découragée, envoie-moi quelqu'un à encourager,

quand j'ai besoin de la compréhension des autres, donne-moi quelqu'un qui a besoin de la mienne,

quand j'ai besoin que l'on s'occupe de moi, envoie-moi quelqu'un dont je puisse m'occuper,

quand je pense à moi seule, attire mon attention sur une autre personne.

Rends-nous digne, Seigneur, de servir nos frères qui de par le monde vivent et meurent pauvres et affamés.

Donne-leur aujourd'hui, en utilisant nos mains, leur pain quotidien, et donne-leur, par notre amour compréhensif, paix et joie.