Samedi, 2e semaine de Carême

Qui est Dieu comme toi ? -



Le prophète Michée,

Karl MAYER (Vienne, 1810 - Vienne, 1876),

Fresque, 1853,

Église d’Altlerchenfelder, Vienne (Autriche)


Lecture du livre du prophète Michée (Mi 7, 14-15.18-20)

Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois ! Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles ! Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ? De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés ! Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.


Méditation

Pour ce samedi, un simple petit exercice !


Voici la « Prière pour la confusion des nations et l’appel au pardon divin » du Prophète Michée de Moréshèt au temps des Rois de Juda (Yotam, Achaz et Ezéchias) dans l’Ancien Testament (Mi 7, 14-20) qui conjure le Seigneur d'être, comme autrefois, le bon Pasteur de Son peuple, de lui pardonner ses péchés et de le combler de Ses faveurs.


Michée y proclame avec enthousiasme la Divine Miséricorde.


Peut-être, par exemple, pourrions-nous simplement la redire avec nos mots : où sont nos propres pâturages, de quel « Égypte » dois-je sortir ?


Et en faire ainsi notre propre prière pour cette journée... pour retrouver le bon Pasteur et le laisser nous combler de ses faveurs...