top of page

Samedi, 4e semaine de Carême

Comme un agneau docile -



L’agneau immolé,

Anonyme,

Garniture de dais de procession, longueur totale : 106 cm,

Broderie de fils d’or et d’argent sur drap de soie, deuxième moitié du XIXe siècle,

Église Notre-Dame, Argentré-du-Plessis (France)


Lecture du livre du prophète Jérémie (Jr 11, 18-20)

« Seigneur, tu m’as fait savoir, et maintenant je sais, tu m’as fait voir leurs manœuvres. Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir, et je ne savais pas qu’ils montaient un complot contre moi. Ils disaient : “Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on oublie jusqu’à son nom.” Seigneur de l’univers, toi qui juges avec justice, qui scrutes les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause. »


Méditation

Le prophète n’est pas reçu dans son pays! Jérémie ressent qu’il a été trompé par ses compatriotes, mais il s’en remet à Dieu en qui il met toute confiance. Jésus aussi sent l’étau se resserrer sur lui. Même si Nicodème le défend, même s’il est prêt à l’entendre, le reste du sanhédrin ne veut pas le recevoir et soutient que Jésus ne peut être le Messie, puisqu’il vient de Galilée. Les Écritures n’annoncent-elles pas que le lieu d’origine du Messie serait Bethléem?


Mon Dieu, pardon, pardon,

pardon de ma tiédeur,

pardon de ma lâcheté,

pardon de ma dissipation,

pardon de mon orgueil,

pardon de mon attachement à ma volonté propre,

pardon de ma faiblesse et de mon inconstance,

pardon du désordre de mes pensées,

pardon de me souvenir si peu, parfois,

que je suis en votre Présence.

Pardon, Pardon,

pardon de toutes mes fautes,

de toutes les fautes de ma vie,

et surtout de celles que j’ai commises

depuis le commencement de ma conversion !


Vous qui pouvez transformer des pierres

en enfants d’Abraham,

Vous qui pouvez tout en moi,

convertissez-moi, Seigneur.

Charles de Foucauld

bottom of page